Navigation – Plan du site
Comptes-rendus

Raymond Regrain et Etienne Auphan (dir.), 1999, L’eau et la ville

Jean-Pierre Husson
Référence(s) :

Raymond Regrain et Etienne Auphan (dir.), 1999, L’eau et la ville, Paris, Editions du Comité des Travaux Historiques et Scientifiques, 272 p.

Texte intégral

1Le 121e congrès du Comité des Travaux Historiques et Scientifiques, organisé à Nice du 26 au 31 octobre 1996, a retenu comme thème transdisciplinaire « L’eau et la ville». L’ouvrage de très belle facture qui concrétise cette rencontre présente dix-sept communications articulées autour d’un florilège d’interrogations soulignant à la fois l’évolution des maîtrises techniques et des diverses utilisations de l’eau dans le temps en terme de continuum, d’héritages, d’enjeux, de préoccupations hygiéniques indissociables des ambitions édilitaires des élites patriciennes. Le thème de l’eau, tribune pluridisciplinaire, ici abordé dans des communications aux regards croisés (par exemple l’eau karstique et ses utilisations sous l’Antiquité) fait intervenir des géomorphologues, des hydroliciens, des médiévistes, des modernistes, des médecins, ethnologues et architectes. Ensemble, ces spécialistes abordent, en exprimant des points de vue variés, la richesse du thème qui replace le lien ville-eau au sein d’une gestion globale des hydrosystèmes à administrer, visiter, expertiser, comprendre en terme d’enjeu de pouvoir et de civilisation, à intégrer à des successions de conflits d’usages pouvant perturber durablement les qualités physiques, chimiques, biologiques des volumes d’eau mis à disposition.

2L’eau à capter, à transporter, à stocker, distribuer, recueillir puis assainir est nécessaire à la vie, à l’hygiène, la récréation, les transports. Sa maîtrise urbaine multiplie les problèmes exprimés en terme de besoins à satisfaire et de risques à assumer, en particulier sur les bassins versants vulnérables. Les communications concernant cette gestion sur le littoral de la Côte d’Azur (Nice, Monaco) soulignent ce double objectif ambitieux devant combiner la gestion de l’instabilité, le caractère fantasque des cours d’eau à profil très tendu, la poursuite de la marée du bâti et, in fine, la préservation de la qualité des eaux littorales.

3Au total, en exposant par des approches plurielles et transdisciplinaires les problématiques reliant l’eau et la ville, les travaux du 121e colloque du CTHS apportent une très pertinente contribution sur un des thèmes qualitatifs essentiel au renouvellement de l’image des villes.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Jean-Pierre Husson, « Raymond Regrain et Etienne Auphan (dir.), 1999, L’eau et la ville », Revue Géographique de l'Est [En ligne], vol. 40 / 3 | 2000, mis en ligne le 03 août 2013, consulté le 28 juin 2017. URL : http://rge.revues.org/4144

Haut de page

Auteur

Jean-Pierre Husson

Université Nancy 2

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Revues.org