Navigation – Plan du site
Comptes-rendus

Laurent Vermeersch, 1998, La ville américaine et ses paysages portuaires entre fonction et symbole

Paris, l’Harmattan, col. Géographie et cultures, 206 p.
Jean-Pierre Husson
Référence(s) :

Laurent Vermeersch, 1998, La ville américaine et ses paysages portuaires entre fonction et symbole, Paris, l’Harmattan, col. Géographie et cultures, 206 p.

Texte intégral

1L’auteur, jeune enseignant-chercheur en géographie fait paraître dans cet ouvrage l’essentiel du contenu de sa thèse conduite sous la direction du professeur P. Claval. Son analyse se réfère à l’étude de huit villes-test offrant une intéressante variabilité dans le jeu des acteurs créant ou remodelant les espaces du centre ville et du front d’eau mus par des synergies variées, des disfonctionnements, des bifurcations dans les processus d’évolution pluriels analysés. Ces derniers sont déclinés en fonction des contraintes ou des atouts offerts par les sites pour asseoir la croissance urbaine, capter l’accueil des navires circulant sur l’axe de la Triade ou assurant le cabotage. Ils prennent également en compte les modifications rencontrées dans les situations économiques et sociales faisant peser de nombreuses interrogations sur les évolutions à attendre des modèles urbains nord américains (déclin irrémédiable ou reprise des centres, évolution des villes beigne-donghnut).

2Dans la dynamique spatiale et qualitative qui anime les projets d’agglomérations, L. Vermeersch retient trois grandes phases qui se succèdent en s’articulant. Il s’agit du temps des fronts d’eau logistiques érigés dans les années cinquante (infrastructures et parcs automobiles placés près des « piers», de la reconquête effectuée au profit de l’habitat (période des années soixante-dix), de l’actuel partiel retour à une maritimisation des fronts d’eau, espaces sensibles, convoités. Ces linéaires, redevenus partie intégrante de la ville, ont connu une évaluation validée au gré des changements réalisée, au cas par cas dans le contexte de relance ou le déclin des anciens espaces centraux. Inscrits dans un processus de renaissance dynamique, les territoires portuaires ont pu bénéficier d’une perception revalorisée exprimée en terme de vitrine, d’image mais aussi d’imaginaire, en particulier s’il existait de vastes réserves foncières où le paysage s’était effondré faute d’avoir été conservé fonctionnel.

3L’histoire des reconversions des paysages portuaires des villes nord américaines est celle de l’évolution des interfaces fragiles, lieux d’empilement d’activités successives qui ont marqué de leur empreinte la mémoire de deux siècles d’aménagement urbain. Montréal montre une des voies possibles à emprunter en requalifiant son front d’eau inscrit dans une logique patrimoniale, ludique, allant jusqu’à valoriser les racines du paysage en conservant les soubassements des anciennes implantations portuaires déchues. L’effort fait pour préserver l’espace imaginatif que représente le linéaire d’eau va dans le sens d’une retrouvaille entre la ville et son port dans le contact entre le bâti et l’eau. C’est là une recréation positive qui inverse la tendance d’évolution dommageable d’un centre ville appauvri tournant le dos à un système portuaire ancien gagné par la friche.

4Au total, l’ouvrage de L. Vermeersch est une contribution intéressante et bien illustrée traitant de l’interface créé par la ville et sa façade portuaire. Ce livre est pleinement d’actualité, a été et restera par exemple très utile pour traiter les questions mises aux concours de recrutement de l’enseignement du second degré.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Jean-Pierre Husson, « Laurent Vermeersch, 1998, La ville américaine et ses paysages portuaires entre fonction et symbole », Revue Géographique de l'Est [En ligne], vol. 40 / 3 | 2000, mis en ligne le 03 août 2013, consulté le 28 juin 2017. URL : http://rge.revues.org/4141

Haut de page

Auteur

Jean-Pierre Husson

Université de Nancy

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Revues.org