Navigation – Plan du site
Comptes-rendus

Denis Mercier, 2001, Le ruissellement au Spitsberg - le monde polaire face aux changements climatiques

Presses Universitaires Blaise Pascal, Collection « Nature et Sociétés », Clermont-Ferrand, 278 p.
André Weisrock
Référence(s) :

Mercier D. — Le ruissellement au Spitsberg ; le monde polaire face aux changements climatiques, Presses Universitaires Blaise Pascal, Collection « Nature et Sociétés », Clermont-Ferrand, 2001, 278 p.

Texte intégral

1Il s’agit d’un ouvrage qui publie sous une forme abordable, mais sans occulter la précision des observations originales, une thèse de géomorphologie soutenue en 1998 sous la direction du professeur M.-F. André, spécialiste des milieux polaires.

2Le propos va résolument au-delà de l’intérêt particulier porté aux milieux froids, puisqu’il a toujours le souci de replacer le cas du Spitsberg, et plus précisément de la presqu’île de Brogger, au sein du problème mondial du réchauffement climatique et de son impact environnemental. En effet, ce territoire très septentrional (de 74 à 81° de latitude nord !) constitue un « laboratoire naturel où il est possible de cerner au plus près les effets du radoucissement climatique ». Le profane est en effet quelque peu surpris de constater que les processus morphodynamiques actuels les plus courants et les plus efficaces dans ces régions ne sont plus glaciaires, mais « paraglaciaires » et liés au ruissellement d’eaux très abondantes : « depuis la fin du Petit Age Glaciaire, après 1880, l’étau du froid se desserre et les paysages polaires, libérés des glaces, subissent une véritable métamorphose sous l’emprise du ruissellement ».

3La démonstration de D. Mercier est extrêmement convaincante, parce que très logiquement charpentée en trois grandes parties : une étude du ruissellement dans le temps, c’est-à-dire du fonctionnement du système hydrologique et l’établissement de son bilan (96 pages), puis du ruissellement dans l’espace : sur les versants, sur les moraines et surtout au sein des sandurs, formes caractéristiques de construction et destruction par le ruissellement (90 pages), et enfin un essai de quantification du travail géomorphologique du ruissellement (57 pages). Cette 3e partie définit une triple échelle temporelle et spatiale de l’étude du ruissellement : saisonnière dans un bassin-versant, séculaire dans les moraines, plurimillénaire sur les littoraux. Elle aboutit à l’établissement de vitesses d’érosion notables, quoique moins élevées qu’en milieu alpin, et à l’évaluation de taux de retrait de parois rocheuses, également non négligeables. L’association de ces processus aboutit aujourd’hui à la métamorphose des paysages polaires.

4L’ensemble du travail s’appuie sur une méthodologie stricte et adaptée à la rudesse du milieu, réduite évidemment dans cette version abrégée, mais derrière laquelle on devine l’intensité des campagnes de mesures sur le terrain que l’auteur a pu effectuer dans un laps de temps finalement assez court. L’illustration, tant graphique que photographique de cet ouvrage est très remarquable : on est séduit par les photos aériennes et au sol en couleurs ou en noir et blanc, toutes d’excellente qualité et très démonstratives, par les graphiques, les bloc-diagrammes et les cartes, malheureusement un peu réduites à cause du format.

5 Voici au total un ouvrage qui renouvelle les connaissances sur la question et qui sera à n’en pas douter très utilisé dans les prochains manuels généraux de géomorphologie dynamique et climatique. Son auteur, comme les promoteurs de la thèse, ainsi que les Presses Universitaires Blaise Pascal doivent en être félicités.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

André Weisrock, « Denis Mercier, 2001, Le ruissellement au Spitsberg - le monde polaire face aux changements climatiques », Revue Géographique de l'Est [En ligne], vol. 41 / 4 | 2001, mis en ligne le 23 juillet 2013, consulté le 21 septembre 2017. URL : http://rge.revues.org/3954

Haut de page

Auteur

André Weisrock

Université Nancy 2

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Revues.org