Navigation – Plan du site
Comptes rendus

Michel Deshaies, 2011, Atlas de l’Allemagne. Les contrastes d’une puissance en mutation

Coll. Atlas/Monde, Autrement, Paris, 80 p.
Jean-Pierre Husson
Référence(s) :

Michel Deshaies, 2011, Atlas de l’Allemagne. Les contrastes d’une puissance en mutation, coll. Atlas/Monde, Autrement, Paris, 80 p.

Texte intégral

1Professeur de géographie à Nancy, Michel Deshaies est spécialiste des mondes germaniques, responsable de la Revue Géographique de l’Est. Avec cet atlas, il nous livre une mise au point synthétique et actualisée sur notre voisin et principal partenaire économique en répondant au cahier des charges éditorial d’Autrement : clarté, synthèse, multiscalarité des approches et éclairages territoriaux (dossier sur la haute technologie en Bavière, p. 22-23 ; le renouveau en Saxe, p. 24-25 ; Berlin , capitale retrouvée p. 56-57 ; la Ruhr postindustrielle, p. 58-59), textes et encarts placés en vis-à-vis des cartes, courtes introductions problématisées de chacun des sept  dossiers, citations d’auteurs. L’atlas offre un tableau d’une Allemagne réunifiée depuis une génération mais encore soumise à de fortes disparités  spatiales et sociales qu’elle est en peine de gommer malgré ses succès économiques  et sa forte capacité à conserver son tissu industriel. Ce modèle fédéral souvent cité pour son excellence n’est pas exempt de questionnements : la cohérence du fait urbain (en particulier le devenir des grands ensembles à l’Est), les choix à opérer pour réussir la transition énergétique et surtout le déclin démographique avec son corrélat, le vieillissement et l’hypothèque posée sur les retraites et les principes de solidarité intergénérationnelle.

2L’atlas débute par un exposé géopolitique incontournable pour connaître les Allemagnes, évoquer ses constructions successives, ses heures de gloire, ses drames et prendre également en compte  les marges associées pour, in fine, aboutir à la réunification élaborée dans le moule fédéral. Ce dernier n’exclut pas la persistance de très forts écarts qui font ressortir l’ancienne partition dans des cartographies actuelles aussi diverses que les naissances hors mariage, les choix électoraux,  l’évolution démographique des Kreis depuis 1990, le revenu disponible par habitant, la carte des pauvretés. Ces disparités qui peuvent s’avérer coûteuses traversent l’organisation latitudinale de l’Allemagne, avec au Nord les plaines prolongées par les systèmes estuariens et les polders ; au centre les massifs anciens rajeunis et enfin la partie septentrionale de l’arcature alpine.

3Si l’espace demeure plein (82 millions d’habitants) et bénéficie de fortes densités, la mobilité et le dynamisme  sont très inégalement partagés. Ceci crée de facto une Allemagne à deux vitesses (voire davantage) et une « société en voie de rétrécissement » (p. 30) qui rend l’appel migratoire indispensable. Le pays  est soumis à de très importantes différences économiques.

4L’Allemagne résiste à la désindustrialisation  et continue à faire preuve de capacités à innover, s’adapter, inventer, soigner la qualité de ses produits manufacturés. Elle continue à être largement exportatrice, avec des entreprises mondiales (Volkswagen, BASF, BMW, Aldi, etc.) et des grands centres de commandement (p. 53) associés au tissu universitaire.

5Parmi les questions à se poser, l’auteur privilégie à juste titre les ambiguïtés de la transition énergétique, les espaces à problèmes (ici, le périmètre d’extraction des lignites près de Cologne ; p. 65), les espaces à protéger dans un pays qui a un fort affichage «vert ».

6L’atlas est clos par un corpus de cartes sur le rayonnement de l’Allemagne, le lien avec la France (p. 71), l’écart creusé entre la solide place économique occupée et le rôle diplomatique assez modeste exercé de par le monde.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Jean-Pierre Husson, « Michel Deshaies, 2011, Atlas de l’Allemagne. Les contrastes d’une puissance en mutation », Revue Géographique de l'Est [En ligne], vol. 51 / 1-2 | 2011, mis en ligne le 01 juillet 2013, consulté le 29 mai 2017. URL : http://rge.revues.org/3323

Haut de page

Auteur

Jean-Pierre Husson

Université de Lorraine

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Revues.org