Navigation – Plan du site
Comptes rendus

Jean-Robert Pitte, Bordeaux-Bourgogne : les passions rivales et Le vin et le divin

Yves Boquet
Référence(s) :

Jean-Robert Pitte, Bordeaux-Bourgogne, les passions rivales, Paris : Hachette littératures, 2005, 252 p.

Jean-Robert Pitte, Le vin et le divin, Paris : Fayard, 2005, 140 p.

Texte intégral

1Avec sa verve et son érudition habituelles, Jean-Robert Pitte nous présente ici deux ouvrages bien différents quoique portant sur le même thème qui lui est cher, celui de la géographie culturelle du vin.

2Partant d’une « guerre » culturelle entre vins de Bourgogne et de Bordeaux opposant une civilisation paysanne et truculente bourguignonne, pour laquelle on sent une légère préférence de sa part, et une approche plus aristocratique des vins de Bordeaux, l’auteur, parsemant son ouvrage d’éléments autobiographiques (se comparant à Obélix dans la potion magique quand il évoque le pigeage dans la cuve de raisins bourguignons, p. 126), va au-delà des oppositions vin gourmand-vin gourmet, vin sensuel-vin cérébral, grandes cuvées, micro-cuvées, cabernet-pinot noir, pour analyser en finesse les processus d’invention des grands terroirs, le rôle du milieu naturel, celui des puissances politiques et ecclésiastiques, et aujourd’hui l’impact des concurrents californiens ou chiliens et du critique américain Robert Parker. Confrontant les points de vue de géographes comme Pierre George, Roger Dion, Rolande Gadille ou René Pijassou, il en conclut que la forme de la bouteille n’est pas essentielle du moment qu’on ait le plaisir de la dégustation d’un bon vin, de Bordeaux, de Bourgogne ou d’ailleurs... Un livre gouleyant à souhait.

3L’autre ouvrage, qui reprend une série de textes rédigés pour La Croix et développe les thèmes abordés dans une mémorable conférence en cathédrale de Saint-Dié lors du Festival International de Géographie, est une approche rapide — trop peut-être — des relations entre consommations de boissons fermentées et rites des grandes religions du monde. De l’ivresse de Noé aux noces de Cana, des moines d’Occident (Bourguignons entre autres) aux prêtres shinto japonais, l’ouvrage nous emmène à travers les siècles et les boissons (vin de raisin, bière, saké, vin de palme africain). On regrettera que les boissons précolombiennes du Nouveau Monde aient été un peu oubliées, comme celles de l’Inde, sans doute moins familière à l’auteur que l’Asie orientale, mais le chapitre 4 (« les fleuves de vin du paradis d’Allah ») évoque les rapports complexes entre Islam et consommation de boissons alcoolisées. Comme le premier livre, ce petit opuscule est un ouvrage de lecture aisée et plaisante, qui contribue à une bonne approche de la géographie culturelle centrée sur les représentations et les pratiques différenciées des hommes en divers points de notre planète.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Yves Boquet, « Jean-Robert Pitte, Bordeaux-Bourgogne : les passions rivales et Le vin et le divin », Revue Géographique de l'Est [En ligne], vol. 46 / 1-2 | 2006, mis en ligne le 17 décembre 2009, consulté le 29 mars 2017. URL : http://rge.revues.org/1382

Haut de page

Auteur

Yves Boquet

Université de Dijon

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Revues.org